Panier 0

“ ALLEZ VIENS”

OU LA NAISSANCE D’OMA BLOOM…

 

Nous nous sommes connues sur la série phare de France 3 « Plus belle la vie » ; engagées toutes deux en tant qu’actrices, nous avons noué en quelques années une solide amitié en dehors des plateaux.

 

Anne : « Un jour d’automne 2016, j’offre à Aurélie une paire de boucles d’oreilles que je venais de confectionner, après avoir rendu visite à mon fournisseur habituel de tissus qui proposait également des apprêts.» La réaction d’Aurélie est sans équivoque : « Génial, j’adore ! Allez viens, on crée notre marque!»

Oma Bloom, un coup de tête, donc? Pas si sûre…

En effet, Aurélie fut un temps l’égérie d’une marque de bijoux marseillaise, et elle avait déniché, sans but précis alors, quelques perles ramenées de contrées lointaines…

Anne aimait créer, coudre toutes sortes de choses pour ses enfants et elle.

Mais ce jour-là, ce fut une évidence ! Notre passion commune du « fait main, fait maison » , ajoutée à notre amitié et au caractère entreprenant d’Aurélie, nous invitaient naturellement à découvrir et emprunter ensemble un nouveau chemin, celui de la création de bijoux !

Nous avons d’abord fabriqué quelques modèles pour les copines, pour voir si l’envie était toujours intacte, et surtout pour s’assurer que nos créations n’épataient pas que nous-même…

Devant les encouragements de notre entourage, et l’addiction nouvelle que nous éprouvions, il n’était plus question de reculer : Oma Bloom est née !.

MAIS ALORS…

POURQUOI « OMA BLOOM » ?

Le choix du nom s’est imposé de lui-même : Oma est le petit nom que l’on donne à sa grand- mère dans les pays nordiques. Ce mot tout en rondeur parle de transmission, une valeur qui nous est chère. On y entend aussi vibrer la voyelle sacrée « Om », invitation au voyage, dans tous les sens du terme.

 

Bloom signifie en anglais « la floraison », ce qui éclot.

 

Faire résonner ces trois syllabes ensemble, c’est notre manière de lier l’héritage à l’avenir, la tradition à l’innovant, c’est le rappel du cycle : nous sommes appelés à transformer ce que l’on reçoit pour le transmettre à nouveau.